img
img
 

En février 2001

Les élus de l’Institution ont rencontré le Préfet de Région en lui exprimant leur souhait de voir un SAGE s’engager sur le bassin versant de la Sensée et non sur le bassin de l’Escaut comme le demandaient certaines administrations. Il a réservé un accueil favorable à cette demande.

En juin et juillet 2002

Suite à leur sollicitation, les Conseils Généraux des deux départements ont délibéré favorablement afin que l’Institution devienne la structure porteuse de ce SAGE et qu’elle puisse participer à son élaboration.

L’Institution assurera par conséquent la maîtrise d’ouvrage des études, des animations préconisées dans le cadre du SAGE, mais son implication ne doit pas la conduire à assurer ultérieurement la maîtrise d’ouvrage des travaux qui en découleront. Les aménagements devront être engagés à l’initiative des collectivités locales compétentes, conformément aux décisions du dernier Comité de Rivière.  Ces collectivités pourront bénéficier de subventions des politiques de droit commun des départements.

De septembre à octobre 2002

Les élus ont tenu neuf réunions sur l’ensemble du bassin versant pour informer et sensibiliser les élus et les usagers sur la nécessité de la mise en œuvre d’un SAGE pour la Sensée.

Les efforts engagés ont porté leurs fruits puisque les arrêtés interpréfectoraux fixant le périmètre (134 communes) et la composition de la CLE ont été signés respectivement en janvier 2003 et janvier 2004.

 
 

 

agence_eau.jpg

Site réalisé avec le concours de
l'Agence de l'Eau Artois Picardie